Créer votre entreprise : les étapes clés pour devenir indépendant

Envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Besoin de créer votre entreprise ? Vous souhaitez lancer votre activité en tant qu’indépendant ou freelance ? En 2021, c’est près d’un million d’entreprises qui se sont créés, soit une augmentation de 17,4%. L’entrepreneuriat Français a encore le vent en poupe !

Si la motivation et l’envie sont au rendez-vous, il existe cependant des facteurs de blocage pouvant décourager ou freiner le développement d’une activité. C’est pourquoi, nous vous partageons certaines étapes clés à suivre pour développer votre entreprise en tant qu’indépendant ou freelance. Du projet à votre premier client, ce processus de réflexion doit tenir compte d’outils, de méthodes et de la législation Française en vigueur.

Etape 1 : Définir votre projet

Pour créer votre entreprise, tout démarre d’un projet ou d’une idée. Plus votre projet de création est précis et plus vous maximiserez vos chances de réussite. Réfléchissez entre autres aux questions suivantes :

  • La singularité de votre idée : est-elle déjà commercialisée ? Se démarque-t-elle de ce qui existe déjà sur le marché ?
  • L’originalité de votre projet : quelle innovation apportez-vous ? Qu’apportez-vous de plus que l’existant ?
  • L’utilité du projet et la capacité à séduire une clientèle : à quel besoin répond votre projet ? Ce projet peut-il plaire à un public ?
  • Quelle est la cohérence entre votre personnalité, votre motivation, vos compétences, vos ressources (financières et organisationnelles), vos contraintes et vos objectifs, etc. ?

De nombreuses questions à se poser pour démarrer votre projet de création d’entreprise et ainsi augmenter toutes vos chances de réussite.

Etape 2 : Faire une étude de marché

L’étude de marché est indispensable lors de la création d’une entreprise. Que vous ayez envie de vendre des produits ou des prestations de services, celle-ci est inévitable. En effet, elle permet de valider la faisabilité et la viabilité de votre projet.

Vous pouvez la réaliser vous-même ou vous faire accompagner par les acteurs ci-dessous :

  • La CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie) ou la CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) : ces deux organismes accompagnent les entreprises et particuliers. Elles les aident dans leur démarche de création, reprise, formation, etc.
  • Un expert en stratégie d’entreprise : il propose les orientations à prendre sur un secteur précis en fonction de votre problématique.
  • Un Consultant en marketing stratégique : il fait l’étude de marché et vous recommande les leviers marketing à adopter pour atteindre vos objectifs de croissance.

L’objectif de cette étude de marché consiste à vous aider à vous positionner sur celui-ci, grâce à une analyse de votre environnement interne et externe (concurrence, offre, clientèle cible, avantages concurrentiels…)

Etape 3 : Faire votre Business Plan et rechercher des financements

Maintenant, vous savez que l’idée est commercialisable, car elle répond à un besoin sur votre marché. Il vous faut désormais chiffrer votre projet grâce à la création d’un Business Plan, car la rentabilité sera votre objectif premier. Il vous faut répondre aux questions suivantes :

  • Quand est-ce que l’entreprise sera rentable ?
  • Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer l’entreprise et assurer son développement ?
  • Quel est votre BFR (Besoin en Fond de Roulement) ? En effet, selon votre activité et votre secteur vous devrez être vigilant aux flux de trésorerie, correspondant aux décaissements et encaissements. Vous devrez tenir compte des délais de paiement des fournisseurs et clients, qui sont encadrés par la loi.

Cette démarche est indispensable, puisqu’elle sera présentée aux banques ou investisseurs pour débloquer les fonds nécessaires.

Etape 4 : Choisir votre statut juridique en tant qu’indépendant/freelance

Il est désormais temps de choisir votre structure juridique, en tenant compte de votre activité et secteur. En effet, les statuts ci-dessous ne sont pas compatibles avec toutes les activités, c’est pourquoi il vous faudra immatriculer votre entreprise correspondant au cadre légal. Voici les statuts les plus choisis pour créer votre entreprise en tant qu’indépendant ou freelance :

La micro-entreprise aussi connue sous le nom d’auto-entreprise

  • Personnalité physique (patrimoine personnel non protégé en cas de difficultés financières de l’entreprise).
  • Seules les activités commerciales, artisanales et libérales peuvent prétendre à ce statut.
  • Ce régime simplifié est ouvert à tous et les démarches administratives se font en ligne.
  • Aucun apport de capital obligatoire et aucune TVA à facturer sauf exception.
  • Les paiements des cotisations sociales se font en fonction du chiffre d’affaires réalisé.
  • Une comptabilité simplifiée est demandée par la tenue d’un livre de recettes et éventuellement un registre des achats. Faire appel à un expert-comptable n’est donc pas une obligation.
  • Le régime fiscal est sur l’Impôt sur le Revenu (IR). En savoir plus

L’entreprise individuelle (EI)

  • Elle conserve toutes les caractéristiques de la micro-entreprise. La différence réside dans les obligations comptables et déclaratives (grand livre, livre journal, inventaire, bilan, compte de résultat et annexe). En savoir plus

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

  • Nécessité d’une rédaction des statuts et d’un dépôt de capital (réparti en parts sociales).
  • La publication dans un journal d’annonce légale et une inscription au RCS sont nécessaires.
  • Séparation patrimoine professionnel et personnel
  • Le régime fiscal avec imposition des bénéfices est sur l’Impôt sur le Revenu (IR) ou l’Impôt des Sociétés (IS).
  • La transformation d’une EURL en une SARL demande le changement de statut et la publication dans un journal d’annonces légales. En savoir plus

La Société par Action Simplifiée Unipersonnelle (SASU)

  • Il y’a de nombreux points communs avec l’EURL. Les changements sont au niveau du statut du capital (réparti en actions).
  • La transformation en SAS est très simple, car il n’y a pas de changement de statut. En réalité, elle se matérialise par une simple ouverture du capital social avec une modification de l’extrait de K-bis. En savoir plus

Sachez que les cabinets d’expertise comptable peuvent vous conseiller sur votre structure juridique, ainsi que votre CCI ou votre CMA.

Etape 5 : respecter la législation en vigueur sur les documents commerciaux

Qui dit entreprise dit obligation légale. En effet, bien gérer son entreprise c’est aussi respecter les obligations juridiques pour éviter toutes sanctions pénales, qui pourraient mettre en péril votre activité. En tant qu’entreprise à but lucrative, vous allez émettre et recevoir des documents commerciaux : devis, bons de commande, factures, bons de livraison…

Certaines mentions sont obligatoires afin d’assurer une transparence dans vos relations commerciales : numéro de SIREN, adresse du siège social, n° de TVA, etc.

Par ailleurs, la conservation des documents est soumise à une durée de 10 ans pour les bons de commande, des bons de livraison ou de réception et des factures clients et fournisseurs.

A l’heure de la digitalisation, on vous préconise une solution comme B2Brouter pour l’archivage légal de vos factures électroniques. Fini les devis et factures papiers et préférez un archivage automatique avec un accès à tout moment grâce à une simple connexion internet.

Etape 6 : créer vos devis et factures en tant qu’indépendant/freelance

Le respect de la réglementation passe par l’utilisation d’outil informatique conforme. En effet, en cas de contrôle, vous allez devoir prouver à l’administration fiscale que vous êtes en règle. Au-delà du contrôle, le respect des règles commerciales est aussi une preuve de crédibilité et de confiance. Votre image auprès de vos clients et fournisseurs passe par des documents commerciaux clairs et professionnels.

L’utilisation d’outils informatiques comme des logiciels de gestion commerciale permettent de professionnaliser et gérer efficacement une activité. En effet, la gestion de votre chaine commerciale des achats et des ventes est simplifiée et conforme, grâce à des paramétrages automatiques et à un chainage des documents commerciaux. De nombreuses solutions informatiques existent sur le marché et à des prix différents, car ils dépendront entre autres des fonctionnalités, des automatismes proposés, de la technologie utilisée…

Aujourd’hui, plus de 2000 entreprises Françaises utilisent la solution gratuite B2Brouter pour les raisons suivantes :

  • Adaptée aux activités indépendantes/freelances (gratuite et complète)
  • Accessible en ligne (pas de logiciel à installer et mises à jour automatiques)
  • Simple d’utilisation (pas de formation)
  • Conforme Facture électronique B2G : B2Brouter est une alternative au portail Chorus Pro, car c’est une solution ergonomique et bien plus simple d’utilisation. L’envoi des factures au bon format et au bon destinataire (code service et routage) assure une délivrabilité optimale avec un suivi du traitement de vos factures. Fini les retards de paiement ! Déposez simplement votre facture sur Chorus Pro avec B2Brouter. > Voir notre guide d’utilisation
  • En marche pour une conformité avec la facturation électronique B2B (obligatoire au 1 juillet 2024).
  • Assistance en ligne illimitée.

Découvrez B2Brouter pour les indépendants : la plateforme en ligne gratuite et illimitée pour gérer vos factures en France. Envoyez désormais vos documents électroniques à vos clients du secteur privé et public.

Etape 7 : Communiquer et attirer vos premiers clients

Vous êtes désormais prêt à commercialiser vos produits ou services et il vous faut trouver vos premiers clients ? Vous avez deux manières de procéder :

  • Soyez créatif et créez un plan de communication pour gagner en visibilité et attirer vos premiers clients à vous.
  • Déléguez cette tâche à un consultant ou agence de marketing pour vous aider à identifier les leviers de performance, qui permettront de développer votre activité rapidement.

Quelle que soit la solution choisie, cette étape est essentielle pour lancer votre entreprise. En effet, elle définira votre image (logo, charte graphique, histoire de votre marque, le contenu que vous souhaitez partager…). Elle participera à votre prospection de nouveaux clients (site internet, réseaux sociaux, publicité en ligne…) et à la fidélisation de vos clients (remerciement, assistance ou service après-vente, programme de fidélité…)

La réussite d’une entreprise s’appuie sur des choix stratégiques mesurés. Rien ne doit être laissé au hasard pour réduire au maximum les risques d’échecs. Ces 7 étapes sont essentielles et complémentaires, car le cap des 3 ans reste une épreuve périlleuse à franchir, c’est pourquoi nous avons conçu la solution B2Brouter pour vous accompagner dans cette aventure.

B2Brouter : la solution de facturation électronique pour les indépendants et Freelances

Avec B2Brouter, nous vous offrons une solution gratuite pour soulager vos investissements lorsque vous êtes en création d’entreprise. Par ailleurs, notre solution vous permet une totale conformité avec la législation pour éviter toutes sanctions. Elle simplifie aussi vos relations commerciales nationales (Chorus Pro) et internationales (Peppol) et vous fait gagner du temps pour vous consacrer au développement de votre entreprise. Autant de sujets que nous comprenons et qui peuvent être soutenus par B2Brouter ; un outil numérique simple et performant. Testez gratuitement la solution B2Brouter